Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 20:08
Wyao-Dê

de la série Art-Mots-Nids

Partager cet article

Repost 0
Published by khuma Müzü
commenter cet article

commentaires

aec 12/11/2014 01:02

OK. Bien vu. Mais, c'est vous qui disiez que nous ne serions jamais d'accord. Je vous ai un peu malmené, mais c'était pour le plaisir de la contradiction. Ne m'en voulez pas. J'avoue que sur ce dernier argument, il n'y a rien à contredire. Cordialement.

Khuma 12/11/2014 06:43

OK merci alors pour ces échanges pour le plaisir de contradiction, et non je ne vous en veux pas !!! Cordialement,

aec 10/11/2014 00:14

Bonjour.
Effectivement, le monde est un prisme. On le regarde à travers les facettes qui se présentent ou que l'on recherche. Chacun y trouve son compte. La victime comme le bourreau. Finalement le criminel qui assouvie son fantasme a autant de valeur que le pacifiste qui assouvi le sien. Je ne sais pas si la corruption qui règne actuellement en Afrique du Sud méritait le sacrifice de Mandela. Mais si il a fait ce choix, c'est qu'il le jugeait utile. Chacun vit en fonction de ses convictions et, finalement, cela semble être le plus important même pour le Djihadiste.

Khuma 11/11/2014 10:42

Bonjour,
Décidemment, autant je suis certaine que nous n’avons ni la même lecture ni la même vision des sociétés et/ou la vie, autant j’ai l’impression que vos commentaires se contredisent en permanence.
Je ne suis pas du tout d’accord avec vous, et ça ce n’est pas une surprise. Je suis peut être utopique mais pas complètement & totalement naïve. Si la victime trouvait son compte au même titre et face au bourreau, il n’allait pas lutter, se battre, se sacrifier pour un monde meilleur !!! Si la victime et le bourreau avaient les mêmes valeurs, pourquoi alors lutter, se battre contre l’injustice ou vouloir la combattre ?
Si Mandela trouvait son compte, il n’allait pas se laisser humilier, souffrir pendant 27 ans en prison et j’en passe, avec seul objectif de combattre le régime d’apartheid !!! Si tel était le cas, Martin Lutter King serait certainement vivant et avec nous aujourd’hui ; et ceci est valable pour tous les autres Grands Hommes qui se sont levés contre la barbarie et l’injustice quelle qu’elle soit !!!
Vous parlez de la corruption en Afrique du Sud. Ah la corruption !!! Mais ; je n’ai jamais prétendu que Mandela était Dieu et qu’il allait faire de son pays une petite parcelle de paradis sur la terre, je n’ai jamais prétendu que Mandela était un magicien avec une baguette magique pour faire de son pays un monde parfait !!!
Je vais vous faire une confidence : Moi je préfère mille fois l’Afrique du Sud d’aujourd’hui, celle de Mandela à l’Afrique du Sud de l’époque de l’Apartheid. Oui elle n’est pas parfaite mais vous pouvez me citer un pays au monde un seul où il n’y a pas de corruption ? Même les grandes puissances dites démocratiques sont confrontées aux problèmes de corruption. La corruption est un autre problème, un autre cancer contre lequel il faut se battre. En réalité, je ne vois aucun rapport entre les injustices contre lesquelles Mandela s’est battu en Afrique du Sud et les problèmes de corruption qui touchent toutes les sociétés dans le monde entier. Vous m’envoyez désolée.
Et je continue à croire que parmi toutes les victoires que Mandela a emportées, la plus belle de toutes, c’est celle qui a consisté à avoir de la Force et le Courage de dépasser et d’être au-dessus de toute vengeance, de toute revanche, d’une sorte de « œil pour œil, dent pour dent ». Car vous conviendrez bien avec moi que s’il avait adopté une telle idéologie, ce n’étaient pas les adeptes qui manquaient pour mettre en œuvre cette idéologie de vengeance et de revanche. Mais il n’a pas choisi la facilité, oui car c’aurait été beaucoup plus facile pour lui de rendre des coups reçus lorsque l’occasion s’est présentée, mais au lieu de cela, il a su se maitriser afin de choisir la voie la plus difficile ; celle de la réconciliation.
Pour finir, vous évoquez les Djihadistes, Là aussi je refuse de tomber dans votre piège d’amalgames. Oui il faut lutter contre le djihadiste, contre toutes les extrémismes qu’elles soient religieuses ou non d’ailleurs. Mais je refuse de faire l’amalgame entre une idéologie extrémiste comme par exemple Boko Haram et la religion Islam. Car si vous constater bien, ce sont leurs frères, sœurs, leurs parents qui sont les premiers et les vrais victimes de leur idéologie.
Cordialement,

aec 09/11/2014 04:54

Bonjour.
Oui. Vous êtes un optimiste. Nelson Mandela : des dizaines d'années de prison et sa femme qui a commis des massacres. Comment a t'il pu accepter ça ? Martin Luther King : assassiné. Ghandi : assassiné. Le moines de Tiberi : assassinés. Bref ! j'arrête là. Il y en a trop. Je ne suis pas prêt à payer le prix. Désolé. La nature humaine ne changera jamais. Sauf si la planète devient végétarienne, donc plus pacifique. Mais pour le moment ce n'est pas pour demain. Peut-être dans cinq mille ans... Mais pour l'instant, la planète se couvre de noir avec le péril islamiste. Si vous acceptez la culture islamiste et que vous vous convertissez, alors oui, vous aurez la vie sauve. Si non, vous serez décapité sans autre forme de procès comme un vulgaire poulet. Non, je ne dis pas qu'il faille accepter. Au contraire, il faut se battre. C'est pour ça que je suis un partisan du choc des civilisations. La folie des hommes est le fruit d'une civilisation, même si celle-ci se combat elle-même. Les Aztèques pratiquaient les sacrifices humains et pour eux c'était bien. La Sainte Inquisition a envoyé des milliers de pauvres gens aux bûchers avec l'amour de Dieu. Triste humanité, capable du meilleur comme du pire avec le même cynisme et la même indifférence, la même froideur.... Jusqu'où ira t'elle ? Cordialement.

Khuma 09/11/2014 11:42

Bonjour,
Comme je vous l’ai déjà dit, nous n’avons et n’aurons pas les mêmes idéaux pour le monde dans lequel nous vivons, ni même les mêmes rêves que nous souhaitons pour le monde future. Mais je maintiens que malgré le fossé qui nous sépare, je RESPECTE votre opinion.
Vous dites, je vous cite « Nelson Mandela : des dizaines d'années de prison et sa femme qui a commis des massacres. Comment a t'il pu accepter ça ? Martin Luther King : assassiné. Ghandi : assassiné. Les moines de Tiberi : assassinés » en vous lisant on croyait que tous ces gens ont décidé et/ou choisi d’être assassinés ou de passer leur vie en prison. Selon mon humble avis, leur combat, leur lutte leur ont conduit à des sacrifices et à devenir des martyres indépendamment de leur propre volonté.
Je ne souhaite pas rentrer dans des polémiques, mais peut-être vous, vous y étiez lorsque la femme de Mandela commettait des massacres pour que vous puissiez l’affirmiez de sorte. Moi je n’ai pas les mêmes éléments ni échos que vous et surtout, moi je n’y étais pas ; et donc je me garderai des certitudes et des affirmations. Quand bien même vos affirmations sur Winnie Mandela étaient fondées, à votre question je vous cite « Comment a t'il pu accepter ça ? » pourquoi vous ne vous posez pas la question de savoir, comment a-t-il pu accepter l’injustice et passer 27 ans en prison ? Et surtout posez-vous la question de savoir comment a-t-il pu accepter, après sa sortie de prison, de pardonner aux bourreaux qui ont commis durant des siècles des massacres, des crimes, des abjections, des barbaries qui l’ont conduit à la révolte, à la lutte, au combat, jusqu’à atterrir en prison pour 27 ans, cela dans le soucis d’instaurer la PAIX pour ces concitoyens dans son pays et au-delàs.
Par ailleurs, je vais peut-être me répéter mais je ne fais pas d’amalgame entre la culture d’un peuple et l’idéologie de quelques-uns à l’intérieur même de ce peuple.
Selon moi, il existe une culture du peuple Africain, une culture du peuple Européen, Américain, Asiatique etc… Et il existe des idéologies à l’intérieur d’une culture notamment l’idéologie des Nazis qui a conduit à l’une des pires barbaries. A l’heure où nous échangeons d’autres idéologies pullulent à travers le monde avec leur lot de barbarie. En face, des gens dotés d’humanisme qui continuent de les combattre.
Vous dites être partisan au choc des civilisations, c’est votre idéologie, je la respecte, mais permettez-moi d’adhérer à des idéologies comme celle de Mandela qui a refusé d’agir comme ceux qu’il combattait jusqu’à peut-être les ressembler voir les dépasser dans leurs horreurs !!! Et ça c’est aussi une des idéologies !!!! Selon moi, il n’y a pas de meilleure victoire pour un barbare que lorsqu’il a réussi à transformer sa victime en quelqu’un de plus barbare que lui-même. Faire de sa victime son Maître !!!
Cordialement

aec 05/11/2014 01:18

Parce que toutes les cultures et toutes les civilisations ne se valent pas. Il y en a de plus féroces, de plus cruelles, de plus guerrières, de plus dégoutantes, de plus écœurantes, de plus stupides. Les hommes ne sont pas égaux et ne le seront jamais. Il y aura toujours des plus beaux, des plus laids, des plus droits, des plus tordus, des plus forts, des plus faibles, des plus intelligents, des plus idiots, des plus cupides, des plus désintéressés, des plus guerriers, des plus pacifiques. Oserez-vous accepter entendre dire que la culture nazie était égale à la vôtre ? Ou bien que la civilisation des esclavagistes avait la même valeur que la vôtre ? Mais la seule vérité, c'est que tous cohabitent sur la même planète et veulent y imposer leurs existences. Ces différences sont davantage des causes de conflits que de richesse. Très cordialement.

Khuma 05/11/2014 22:58

Bonjour AEC,
J’ai lu avec intérêt votre commentaire, et j’avoue que cela ne répond toujours pas à ma question sur le contenu de votre 1er commentaire.
Pour répondre à ce dernier commentaire, tout à bord, je tiens à ce que vous sachiez que malgré le fait que je sois incontestablement opposée à votre vision des choses, je respecte totalement votre opinion. Oui je la respecte car c’est « le respect » qui constitue l’essence même, le sens, le fond, le contenu de ma démarche artistique.
Le respect des différences, le respect de toutes les différences notamment la différence d’opinion, alors oui je ne suis pas d’accord avec vous mais je me dois de respecter votre opinion, votre avis, votre vision du monde, votre réalité.
Vu la façon dont vous décrivez votre vision du monde, on dirait qu’il faut accepter cette cruauté dont vous décrivez comme une fatalité, à vous entendre, il fallait et il faut se résigner à accepter votre monde tel que vous le voyez. De plus, je peux me tromper mais je relève une contradiction dans vos propos. Si vous acceptez cette réalité que vous décrivez, dans ces conditions vous devez trouver aussi normal le nazisme et l’esclavage, puisque d’après vous c’est la réalité de votre vision du monde, la réalité telle que vous la concevez. De plus, si j’ai bien saisi votre description du monde, les esclaves auraient mieux fait de ne pas résister, ils n’auraient pas dû lutter, ils n’auraient pas dû se battre et combattre pour être libres. Sans parler des luttes pour l’égalité des droits et la Liberté. Puisque d’après vous le monde est ainsi fait et qu’il faut accepter toutes les injustices des Hommes.
Je sais qu’on ne sera jamais d’accords, mais nous n’avons pas la même définition de la culture ni la même définition des valeurs d’une société.
Pour moi ce n’est pas la culture européenne ni la civilisation européenne qui ont engendré le nazisme, mais c’est la folie des hommes, quelques cruels hommes au départ qui ont réussi à entrainer et à cultiver la haine et la cruauté en d’autres hommes. D’ailleurs cette cruauté était destinée aux autres peuples de la même culture. C’est aussi les hommes de la même culture qui ont combattu les ignominies. Donc contrairement à vous, je considère que ce n’est pas la culture qui est commune à un continent européen qui a provoqué le nazisme.
Depuis la nuit des temps il y a toujours eu certains Hommes qui sont animés par le MAL et heureusement qu’il y a toujours eu aussi des hommes qui eux sont animés par le BIEN pour lutter et s’opposer aux forces contraires.
Aujourd’hui en Afrique il existe de ces guerres ignobles, dégoutantes, écœurantes, stupides, cupides et j’en passe… qui m’attristent et me navrent au plus profond de moi-même. Mais jamais, au grand jamais, je ferai l’amalgame entre ces horreurs et la culture Africaine que j’essaye de porter à sa Juste Valeur.
J’ai peut-être une vision utopique d’un idéal du monde mais heureusement que c’est l’utopie qui a réussi à façonner ce monde, avec certes peu d’équilibre, dans lequel nous vivons aujourd’hui.
J’ajouterais qu’heureusement que Malcom X, Martin Lutter King, Rosa Park, Nelson Mandela dit Madiba, Sankara, Lumumba, Aimé Césaire etc… pour ce citer qu’eux ne se sont pas résignés.
Bien cordialement,

aec 05/11/2014 01:00

LUTTE NATIONALE ET EUROPEENE CONTRE L'HIPPOPHAGIE.
NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !
Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE
Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.
Faites passer le message à vos amis.
Amitiés.
AEC.

>

Presentation

  • : KHUMA
  •                               KHUMA
  • : Khuma Müzü Une idée d'un blog pour mon travail Artistique
  • Contact

  • khuma Müzü

Citation

Sans un fond, une jarre ou une tasse seraient inutiles (proverbe chinois).

DEMARCHE ARTISTIQUE

 

« Il n'y a pas de civilisation supérieure à une autre. Il n’y a pas de culture supérieure à l’autre. Elles sont toutes en contact et elles se fécondent mutuellement. La grandeur d'une civilisation tient à la richesse de ses échanges, à l'accueil qu'elle fait à l'autre en elle ». Claude Levis Strauss 

Cette vision de ce grand Homme me fait penser à cette autre citation qui dit : « tous les Hommes sont égaux ». Toutes ces pensées me confortent  dans l’idée que « toutes les cultures se valent, elles sont juste différentes», cette différence étant source de richesse.

 

Littéralement happée par les Arts Plastiques depuis quelques années, celles-ci m’entrainent avec elle dans son univers et dans sa réalité.

 

La création, est devenue un support de mes questionnements sur le sens de l’existence.

 Je tente à travers la pratique artistique de rêver le monde, un moyen pour moi d’aller à la quête et à la découverte de ce  monde.

 

Ma démarche artistique est un travail  sur la mémoire, la quête d’identité, avec celle-ci je m’interroge sur les notions de spiritualité ; les spiritualités anciennes qui autrefois étaient  «  universelles » et qui aujourd’hui semble niées, reniées voir dénigrées. Je cherche à gommer les frontières entre le réel et l’imaginaire, le visible et l’invisible.

 

J’ai eu la chance de rencontrer et côtoyer bien d’autres valeurs spirituelles qui m’ont enrichie énormément. Ce brassage de cultures me conduit aujourd’hui à me questionner sur nos valeurs spirituelles. Ma démarche de création se nourrit, s’enrichit de la diversité des  cultures.

 

Je voudrais ainsi à travers l’expression artistique regarder le passé, l’histoire, l’héritage des aïeux, en « Face » pour avancer et aller vers l’avenir.

 

 

Archives